Heu…

Voici une information de la plus haute importance, que dis-je, voici l’information de l’année !

Je vous laisse juger par vous-même.

Ne vit-on pas une époque vraiment formidable ?

(Ps : je me demande si je n’aurai pas du classer ça dans “Dossier & Test” ? 😉 )

Source : Hitek

AUKEY Batterie Externe 20000mAh

Aujourd’hui nous inaugurons un nouveau partenaire ; il s’agît de la marque Aukey que vous pouvez retrouver sur Amazon.

Pour ce premier test, nous avons jeté notre dévolu sur une batterie externe de 20000mAh avec 2 ports USB en sortie, 2 ports en entrée ( Micro USB + Lightning) accompagné de son câble micro-USB.

La grande capacité de cette batterie devrait permettre de charger téléphone au moins 5 fois grâce à sa technologie AiPowerTM exclusive qui permet une distribution automatique du courant de charge adapté à votre appareil.

La batterie est fournie uniquement avec un cordon USB qui permet donc de la recharger via le port USB de votre ordinateur mais il aurait été bien qu’un adaptateur secteur soit aussi disponible, permettant une charge beaucoup plus rapide que par USB.

Il vous faudra alors compter sur environ 14 à 15 heures de charge, toutefois, il est possible d’utiliser les 2 entrées (Micro-USB et USB-Lightning) en même temps ce qui réduira le temps de charge à environ 8 à 9 heures.

C’est long, certes, mais il ne faut pas oublier que cette batterie a une capacité de 20000mAh !

Grâce à ses 2 sorties, il vous sera possible de recharger 2 appareils en même temps, mais cela prendra logiquement un peu plus de temps.

A noter que la batterie est dotée d’une petite LED assez puissante qui permet d’avoir accès à une lampe torche. Gadget, certes, mais qui peut s’avérer fort utile…

Ce produit est donc conforme à sa description, et remplie correctement son office, cependant, on pourra regretter l’absence d’une sacoche de transport.

Je regrette, toutefois, de ne pas pouvoir recharger mon notebook ACER R11-132T qui n’est rechargeable que par son propre transfo-secteur classique ; il aurait été bien de disposer d’un adaptateur permettant ce type de connectique.

Pour ma part et pour le moment, je l’utilise pour redonner un coup de boost à mon smartphone sans avoir à ressortir le chargeur secteur à chaque fois.

Il nous faudra toutefois attendre quelques temps pour voir comment la batterie externe se comporte après quelques mois d’utilisation.

Les + :

  • Grande capacité
  • possibilité de recharger plusieurs appareils en même temps
  • recharge de la batterie possible par port USB et par secteur
  • la LED / lampe torche, ça peut toujours servir 😉

Les – :

  • batterie un peu lourde
  • pas de sacoche de transport
  • pas de chargeur secteur
  • manque de connectique pour recharger les appareils sans port USB, comme certains notebooks, par exemple.

 

 

N’importe quel système est menacé !

C’est ce que nous affirment les hackers ; notre sécurité en ligne est sans cesse menacée, quelque soit notre niveau de protection.

En effet, ces hackers sont de moins en moins isolés et s’organisent en groupe pour obtenir toujours plus de puissance et c’est donc tout naturellement qu’ils affirment pouvoir rentrer dans n’importe quel système ; pire, ils affirment qu’ils ne leur faut pas plus de 2 heures pour y entrer !

La plupart des hackers utilise des attaques directes de serveur, viennent ensuite les attaques d’hameçonnage et enfin, les attaques drive-by ; ils utilisent pratiquement tous des logiciels open source, mais certains vont, soit créer leurs propres outils, soit acheter carrément des kits complets qu’on peux assez facilement trouver sur le net.

Une fois que le système a été infecté, il leur faut moins d’une demi-journée pour récupérer toutes vos données sensibles.

Et ce qui est dingue, c’est qu’ils reconnaissent que les failles de sécurité découvertes ne sont pas toutes comblées !

Alors, allez-vous tomber dans une parano frénétique ou conserverez-vous votre flegme, sachant que “Attention ! Ca n’arrive pas qu’aux autres…”

Source : Nuix

 

 

 

 

Casque bluetooth

Avoir un fil à la patte n’a jamais été très agréable et c’est pour cela que de plus en plus de produits son… sans fil 😉

Ça a commencé par les souris, puis les claviers, les enceintes, etc… et grâce à toujours plus de miniaturisation, surtout dans les accus, c’est tout naturellement que nous en sommes maintenant arrivés aux casques.

Ils sont de plus en plus légers et donc de moins en moins encombrant. Logique !

Nous avons donc choisit de vous proposer un test d’un milieu de gamme, le Plug N Go PN255, commandé sur Mobilefun et c’est Valérie qui s’y colle.

***

Le but premier de ce casque est de pouvoir regarder des vidéos sur mon ordinateur portable, sans déranger mon entourage.

J’ai donc commencé par le tester avec mon smartphone, logique de femme, non ? 😉

On active le casque et on le passe en mode découverte simplement en appuyant 8 secondes sur le bouton, casque éteint.

La led se met à clignoter rouge puis bleu, on active la recherche bluetooth sur le smartphone, le casque est trouvé et c’est finit !

Il ne reste plus qu’à activer la connexion bluetooth avec le casque à chaque fois qu’on désire l’utiliser.

Simple, fonctionnel, bref, rien à dire.

J’ai ensuite essayé avec un Chromebook ACER R11-132T et là encore, il n’y a eu aucune difficulté et ça fonctionne très bien.

Mais là où les problèmes commencent, c’est avec mon PC portable tournant sous Windows 7.

La reconnaissance est capricieuse ; le casque finit par être trouvé par le PC, mais il lui faut recharger des pilotes à chaque fois qu’on veux utiliser le casque ; il faut réactiver le service média / casque à chaque fois, ce qui prend un certain temps, voir même un temps certain ; démotivant !

Etonnant, voire même rédhibitoire !

Mais revenons au casque lui-même.

Caractéristiques:

  • Bluetooth V2.1
  • Profils Bluetooth : Casque, mains libres,
  • Jusqu’à 10 mètres
  • Fréquence : 2.4GHz
  • Autonomie écoute musique: 10heures
  • Autonomie temps de communication  : 11 heures
  • Autonomie stand by: 250 heures
  • Temps de chargement : 3 heures

Il est composé d’un serre-tête agréable, qui ne se déforme pas et surtout qui se tient à la taille choisie.

Sur une des oreillettes, vous trouvez 5 boutons : le bouton marche/arrêt, les 2 boutons permettant de monter et descendre le volume et 2 autres boutons permettant d’avancer ou de reculer d’une piste.

C’est aussi avec ces boutons que vous allez pouvoir intervenir sur votre téléphone pour répondre à un appel, par exemple.

Sur l’autre, il y a le micro qui permet d’avoir des conversations entièrement en main-libre mais aussi de contrôler à voix son smartphone, si ce dernier le permet.

D’ailleurs, si vous écoutez de la musique, elle se coupera automatiquement pour prendre la conversation et reprendre ensuite automatiquement.

Je regrette qu’il ne soit pas fournit avec un adaptateur secteur pour sa recharge, mais reconnaissons que le fait de pouvoir le recharger n’importe où grâce au cordon USB est aussi intéressant.

En fait, les seuls gros points noirs que je trouve absolument indiscutable sont le manque d’un manuel utilisateur digne de ce nom et en français, car il faut avouer que la notice d’utilisation tient sur un “presque” timbre poste qu’il a fallut prendre en photo pour pouvoir la lire agréablement, tellement elle est écrite avec une petite police. A revoir !

Et bien sur, l’impossibilité de l’utiliser avec mon PC et ça s’est vraiment dommage.

En conclusion, c’est un bon produit, même si son utilisation avec Windows est assez capricieuse, toutefois, difficile de dire si ça viens du PC, de Windows ou du logiciel embarqué du casque !

Les + :

  • finition.
  • poids.
  • son.

Les – :

  • appairage sous windows très compliquée !
  • documentation quasi-inexistante et en anglais uniquement.
  • manque de couleurs notificatives de la led.

***

HADOPI : Prime à la dénonciation !

Vous m’en direz tant !

Voila que ce qui n’était qu’un secret de polichinelle, commence enfin à se savoir : il a été décidé de mettre en place une prime de 80000€ pour les FAI qui dénonceraient, pardon, qui aideraient à traquer les mauvais usagers !!!

Mais en fait, c’est beaucoup plus pernicieux que cela.

En effet, ce n’est pas une prime à proprement parler, mais une indemnisation des frais engagés pour la recherche d’informations supplémentaires !

De qui se moque t’on ?

A quand une licence globale qui réglerait le tout ?

Source : Hitek

Le droit à la déconnexion.

Depuis le 1er janvier 2017, on ne peux plus reprocher à un salarié d’avoir éteint son smartphone en rentrant chez lui.

C’est la loi !

Apparemment, c’est une bonne idée, mais en apparence seulement, car la loi ne prévoie aucune sanction ; c’est aux entreprises de négocier avec les partenaires sociaux.

D’après Séverine Martel, avocate associée au cabinet Reed Smith “La signature d’un accord ou la mise en place d’une charte n’exonèrent pas les sociétés de leurs responsabilités en termes d’heures supplémentaires ou de risques psychosociaux. L’arrêt de la Cour de cassation (21/1/2015) qui confirmait que les e-mails reçus et adressés en dehors des heures de travail pouvaient caractériser un risque psychosocial conserve toute sa pertinence.”

Alors comment la faire appliquer ?

Ca me semble bien compromis.

Encore une affaire à suivre… Ou pas !

Source : Capital.fr

Retour d’expérience du LG G3 (élu meilleur smartphone en 2014)

A la recherche d’un smartphone avec une bonne autonomie (24 heures avec comme usages les messageries instantanées viber, whatsapp, multimédia..) et un faible DAS ( < 0,5 w/kg), j’étais séduit par le LG G3. Si côté fonctionnel, tout allait bien : bon son, bonne qualité d’images, quelle fut ma surprise quand un jour le message “aucune carte SIM insérée reconnue” est apparu. Fidèle au modèle, j’ai cherché puis trouvé une bonne occase mais là encore, le fâcheux message est revenu. C’est à se poser la question s’il y a une obsolescence programmée ou si le modèle a été mis sur le marché avec une faille. Rappelons quand même qu’il a eu l’award du meilleur smartphone en 2014.

J’ai attendu avant de publier l’article en donnant une nouvelle chance à la marque, résultat, le modèle a présenté les mêmes symptômes après un an d’utilisation.

Conclusion : j’ai décidé de mettre cette marque en quarantaine dans ma liste de marque préférée.