Casque sans fil Beewi / oreillette Bluetooth détachable.

Ne nous voilons pas la face [avec un vieil ipad 1 toujours plus futile?], on l’aura tous plus ou moins vécu, ce grand moment de solitude quand les écouteurs de votre kit main libre ou de votre baladeur audio jouent à la pelote de laine. Je vous propose donc aujourd’hui le test du casque sans fil Beewi, équipé d’une oreillette Bluetooth détachable. :mrgreen:

Photos du produit :

Oreillette1 Oreillette2

Alors tout d’abord, comment ça, « oreille détachable » ? Et bien l’oreille vient se fixer sur un crochet, attirant l’oreillette grâce…à un aimant ! (si si, il fallait y penser, avouez). Un schéma descriptif est d’ailleurs à retrouver plus bas.

Bref, mes essais se sont basés sur quatre fondamentaux : la qualité du son, la tenue et le confort du casque, la longévité de la batterie et la simplicité d’utilisation.

Après réception du produit (expédition 48h), découverte de la boîte…

…et de son contenu :

• 1 Oreillette Bluetooth
• 1 Crochet d’oreille magnétique avec écouteur
• 1 Guide d’utilisation (Au format pdf, sur un mini-CD)
• Un cordon usb pour recharger
• Un embout additionnel

Rapide extrait de ses caractéristiques techniques avant de commencer le test à proprement parler:

• Bluetooth 2.1 + EDR : 3 megabits p/sec
• Class 2 : distance de 10 mètres
• Profils : A2DP, AVRCP, HSP, HFP
• Dimensions : 35 x 15.2 x 10.1 mm

I) la qualité du son :

Première impression, j’ai réellement été frappé par la qualité de ce casque bluetooth. D’abord sceptique, et pour avoir eu l’occasion d’en essayer à plusieurs reprises, j’ai toujours été déçu par la qualité sonore délivrée de ces dispositifs sans fil. Mais là, c’était différent ; après plusieurs appels, sur deux semaines, je n’ai vraiment eu aucun problème à déplorer. La voix de mon interlocuteur était claire, et parfaitement restituée. Et inversement. Mais le mieux arrive, Rock, pop, électro, et même hard-rock-power-métal-ultra-violent (conseillé par un ami, on doit probablement appeler ça du bizutage d’oreille bluetooth), pas de saturation des oreillettes (vous savez, le petit bruit de radio mal réglée quand vous avez trop de sons ou de basses en même temps). Restitution du son remarquable (pour les puristes, pas au niveau des meilleurs casques filaires du marché, c’est certain, mais tout de même), le tout en stéréo (ou bien en mono, si vous décidez de décrocher l’oreille du crochet d’oreille). Un bon point donc.

Pour le passage audio/stéréo, petit schéma explicatif, hop :

Schema oreillette

II) Tenue, confort d’utilisation.

Pour ce qui est de la tenue, j’ai trouvé le système bien pensé, l’oreillette vient s’attacher d’elle-même sur le crochet d’oreille lorsque vous l’en approchez, et le tout tient parfaitement en place. Pour avoir fait quelques foulées avec (derrière le bus), quand je dis que ça tient, ça tient. Même avis positif pour le confort. Sur une semaine, pas de douleur à l’oreille, et j’en suis même venu à l’oublier.

J’en viens donc tout naturellement à une des caractéristiques les plus importantes : le POIDS. Parce qu’un des points forts de cette oreillette, c’est bien sa taille réduite, mais également son très faible poids (8 grammes environ !). Un regret tout de même, le tour d’oreille n’est pas conçu pour les porteurs de lunettes (pour les miennes en tout cas). C’est bien dommage.

Petit bémol également niveau batterie. Habitué aux casques filaires, j’ai eu du mal à avoir le réflexe de recharger la batterie de l’oreille. Je me suis donc retrouvé plusieurs fois « à sec ». En communication ou en écoute de musique, l’oreille tient environ 3 heures. 60 heures en veille. Le temps de chargement, lui, est de 2,5 heures.

III) Simplicité d’utilisation:

J’ai été relativement surpris du nombre de fonctions disponibles avec un nombre de boutons limité. Un simple appui sur le bouton + de l’oreille passe à la piste suivante si vous écoutez de la musique, et sur – à la piste précédente. Un appui long sur ces mêmes boutons permet de régler le son, et un témoin audio vous informe lorsque le volume maximal de l’oreillette est atteint. Enfin, un appui long sur le bouton central de l’oreillette permet de l’allumer ou de l’éteindre, et un appui cours de répondre ou de passer un appel. Il est donc possible de contrôler musique et communication avec ce casque bluetooth, tout a été pensé pour. A noter également qu’il supporte non seulement les fonctions reconnaissance vocale, le décrochage/raccrochage et le renvoi d’appel, mais qu’il est compatible avec tous les produits bluetooth musique et mains libres. Je n’ai donc eu aucun problème à le lier à mon téléphone, aussi bien sous Windows Mobile que sous Android. Il m’a suffit d’allumer l’oreillette, d’activer le bluetooth sur mon téléphone, de rechercher les périphériques sans fil alentours, de sélectionner l’oreillette, et d’accepter sa demande de couplage en tapant le code “0000 ” sur l’écran de mon téléphone. On ne peut plus simple.

Tableaux des fonctions :

Téléphone :

Contrôle de la musique :

Indicateurs lumineux :


En conclusion, malgré une autonomie batterie correcte mais pas si élevée que ça quand on est habitué aux casques filaires (3h en musique/communication), j’ai été assez content de ce casque bluetooth, disposant d’un nombre de fonctions étonnant compte tenu du faible nombre de boutons dont il dispose, et d’un poids étonnamment léger. :grin:

> Ce que j’ai aimé:

– Sa petite taille et son faible poids.

– Sa compatibilité avec tous les appareils bluetooth.

– La qualité du son.

– Son faible prix.

> Ce que j’ai moins apprécié:

– Pas conçu pour être porté avec des lunettes (en mode stéréo uniquement).

– Faible longévité de la batterie en communication et en musique quand on est habitué aux casques filaires.

– Chargement usb (nécessité d’acheter un adaptateur secteur si on ne dispose pas d’un ordinateur sous la main).

Vous retrouvez ce casque bluetooth ainsi que ses caractéristiques techniques sur le site de notre partenaire Mobiliparts, à un prix de 29,9 €.

Nous tenons bien sûr à remercier Beewi (Fabricant) mais également Avesta (Distributeur officiel) pour nous avoir offert ce casque à des fins de test, à la demande de notre partenaire Mobiliparts.

Laisser un commentaire