Mais, se soignerait-elle ?

Je fais suite à mon précédent article où je mettais en avant les limites de la connerie humaine.

Mais il faut bien avouer que, de temps en temps, il arrive que les choses bougent… un peu !

En effet, la suite de tout cela est qu’il y a maintenant un appel au boycott du forum Jeuxvideo.com en tapant là où ça fait le plus mal : au portefeuille !

Cf, les hashtag #BoycottWebedia et #Balancetonforum lancés par Sophie Gourion.

Deux annonceurs ont déjà répondu à l’appel : Barilla, le fabricant de pâte, a suspendu sa campagne publicitaire sur le site et le groupe de protection social complémentaire APICIL.

Et Webedia de répondre (très rapidement) à travers un communiqué annonçant que la société portera aussi plainte contre les harceleurs de Nadia Daam.

Ne dit-on pas : Mieux vaut tard que jamais, non ?

De plus, un porte parole de la maison d’édition déclare :

Dès mercredi soir, nous avons supprimé des dizaines de milliers de messages mentionnant la journaliste et vendredi, nous avions doublé le nombre de modérateurs professionnels sur le forum Blabla 18-25. Il est passé de 6 à 12, en plus des 400 habitués du site qui filtrent bénévolement les messages. Ce n’est pas la première fois qu’un groupe activiste utilise le forum pour mener des actions de harcèlement. Il faut aussi responsabilisé les internautes et non les marques qui n’y sont pour rien.

Pour rappel, Webedia héberge aussi les sites Allociné, Purepeople ou encore EasyVoyage.

Alors, vous voyez, le nerf de la guerre reste encore et toujours l’argent, le pognon, la thune, etc, etc, etc !

 

 

 

La connerie humaine n’a vraiment pas de limites.

La connerie humaine n’a vraiment pas de limites.

Et sans plus de commentaire…

Voici la vidéo :

Et voici le communiqué

Il fallait que ce soit dit, mais malheureusement, je ne crois guère que cela fera changer certaines mentalités malsaines.

Source : Un peu partout sur le net !

Facebook… Ou l’hypocrisie poussée à son paroxysme !

C’est ce qu’on devrait se dire, c’est ce qu’on devrait penser, c’est ce que tout le monde devrait avoir à l’esprit avant de poster tout et n’importe quoi sur cette hypocrisie personnifiée par le réseau social Facebook, pour ne pas le nommer.
En effet, suite au décès de Mireille Darc et pour lui rendre hommage, Frédéric Beigbeder a publié une photo de la star nue, photo parue dans le magazine Lui en 1968 et a été très rapidement purement et simplement censurée.
Histoire que vous vous rendiez bien compte de l’hypocrisie dont fait preuve une nouvelle fois le réseau social, voici cette photo :
Et force est de constater que ce n’est pas la première fois : il y a quelques temps, ces ignorants américains (dont certains croient même que la France n’existe pas !) ont même censuré, en janvier 2017, la statue de Neptune à Bologne, œuvre d’art où le sujet est nu.
Et je suis sur et certain qu’on pourrait trouver encore de nombreux exemples de l’incurie américaine.
Alors que pouvons nous en conclure : tout simplement que sur le réseau social, on peut dire que Hitler était un mec bien, on peut dire que Ceausescu n’a rien fait de grave, on peut crier au complot pour tout et n’importe quoi, que la Shoah n’a jamais eut lieu, on accepte les thèses révisionnistes, on peut inciter à la haine raciale (ce que j’ai lu au moment des élections présidentielles et législatives de 2017 m’ont littéralement glacé le sang, retourné le cœur, et certaines choses venaient même de mon entourage), etc, etc, etc… et tout cela sans craindre quoi que ce soit, puisque cela ne fait pas partie des priorités !
Tous ces propos haineux sont laissés.
Ils ne choquent pas l’Amérique (plus ou moins profonde ?) qui a mis à sa tête ce qui semble n’être même pas un semblant d’homme, même pas capable de critiquer des actes racistes ; mais peut-être parce qu’il les cautionne ?
Mais cela est un autre débat.
Encore une fois, le monde voulut par Fox News n’est plus un rêve, c’est la réalité, la triste et « très » vraie réalité !
Sur Facebook, vous avez plein d’amis, c’est formidable ; des inconnus, des gens qui se disent amis donc des amis (en vrai ? De vrais amis ?), des familles même, se déchirent suite a des publications que des « naïfs » (et j’insiste bigrement sur les guillemets, comprenne qui voudra ou qui pourra) postent sur le réseau se croyant au-dessus de toute autorité, se croyant hors d’atteinte, se croyant en toute impunité.
Mais voila, laisser passer un téton est un affront sans nom, une ignominie, et la firme américaine crie au scandale et supprime le dit téton.
Le puritanisme américain doit-il polluer systématiquement la France ?
Quel poids avons-nous face à MÔssieur Zuckerberg qui se croit tout permis au point de faire la (mauvaise) pluie et le (mauvais) beau temps sur une toute petite partie de la toile ?
Le poids, nous l’avons. Oui, nous l’avons tout simplement en arrêtant d’utiliser Facebook, car comment punir plus un américain puritain que par ce qu’il aime le plus : l’argent, le pognon, la thune !
Boycottons Facebook, il y a d’autres moyens de discuter sur le net, beaucoup d’autres moyens, il suffit purement et simplement de le vouloir.
Alors oui, je sais que ma diatribe restera sans réponse et que tout le monde continuera à utiliser Facebook comme si rien ne s’était passé, mais je le dis haut et fort : nous – ou nos enfants – le paierons(t) un jour et le prix sera surement exorbitant.
Loin de moi l’idée d’un simple réquisitoire contre Facebook, je ne suis pas naïf, mais si seulement, ce genre de remarque pouvait faire ouvrir les yeux à tous ces gens bien pensant, autant développeurs qu’utilisateurs de réseaux sociaux, afin qu’ils modifient (améliorent ?) leur CGU, car ne nous leurrons pas, cette fois c’est Facebook qui est pris la mains dans le sac, mais les autres réseaux sociaux ont le même genre de comportement.
Alors, il serait grand temps d’ouvrir les yeux.

Linky : faut-il ou ne faut-il pas l’adopter ?

«  Pour I’économie française, l’opération Linky s’annonce perdante « 

Dans une tribune au « Monde », l’inspecteur général des finances honoraire Patrice Cahart pointe les ratés préoccupants dans le déploiement des << compteurs intelligents »> et s’interroge sur son utilité.

La pose de compteurs Linky dans toute la France est censée permettre aux particuliers de maîtriser leur consommation d’électricité.

Un million et demi de ces appareils sont déjà installés.

Un objectif de 35 millions a été fixé pour 2021.

Hélas, cette vaste opération est mal partie. Seulement 0,2% des usagers raccordés ont demandé à connaître leur consommation en temps réel (« courbe de charge »).

Indifférence prévisible, car on voit mal les ménagères programmer leurs fours, leurs machines à laver, leurs appareils frigorifiques en fonction du cours de l’électricité à l’instant T.

Et si jamais certaines voulaient tenter I’expérience, elles se lasseraient bientôt de lire des courbes sur leurs écrans…

La production et la pose d’un compteur sont évaluées de 140 euros à 240 euros, selon les sources.

Ce qui, multiplié par trente-cinq millions de consommateurs, aboutit à une dépense de 5 à 8 milliards.

Je ne peux donc que vous inviter à lire la suite sur le site Générations Ondes qui vous donnera tout un tas d’explications.

Maintenant, je ne dis pas qu’il ne faut pas accepter l’installation, je ne sais pas encore, si, moi-même, je vais l’accepter.

Mais tout porte à croire qu’elle sera de toutes façons imposée.

Belle époque !

 

Star Wars VIII : le dernier trailer…

On a de plus en plus hâte, non ?

Test Flip Wallet Cover Officielle Samsung A5

Notre fidèle testeuse, Cindy, nous propose aujourd’hui son retour sur un étui que vous pouvez trouver sur le site de Mobilefun.

Il s’agît du Neon Flip Cover spécifiquement adapté au Samsung Galaxy A5.

L’étui est agréable au toucher mais, petit bémol, glisse trop facilement des mains.

Sobre, classe, cet étui est parfait pour le téléphone.

La couleur de l’étui se marie très bien avec le smartphone du même coloris, le contour orange ne l’enlaidit pas, bien au contraire.

La housse est de bonne qualité, on a accès à toutes les fonctions (volume, haut parleur, chargeur…).

Conçu sur-mesure pour épouser les formes du smartphone, l’étui néon lui offre une protection complète contre les chocs et les rayures.

L’écran y est très bien protégé ainsi que les coins.

On sent que l’étui ne se cassera pas dès le premier choc.

La housse détecte la fermeture, éteignant complètement l’écran.

Il n’y a pas d’affichage de l’heure et des notifications même si vous avez sélectionné le mode « always on top ».

Personnellement, c’est un petit point négatif car c’est bien pratique de voir immédiatement les notifications s’afficher sans avoir à déverrouiller.

A l’ouverture, il allume l’écran et vous repositionne là où vous en étiez, pas besoin de déverrouiller l’écran de veille.

Le tout s’accompagne d’effets lumineux de l’écran pour faire clignoter les bords.

Pratique pour les appels lorsque le téléphone est dans le sac, on le retrouve facilement !

D’ailleurs, mon homme a trouvé un surnom à l’étui lorsque je reçois un appel : K200 !

Pour le prix de cet étui officiel Samsung, certains y trouveront leur bonheur mais moi non.

Je suis un peu déçue de la fonction néon car je pensais que ça fonctionnerait avec les applications telles que Messenger ou  Whatsapp, mais non, c’est seulement pour les appels, sms et lorsqu’on ferme le rabat.

Les + :

  • la robustesse
  • la couleur
  • la sobriété.

Les – :

  • la fonction Néon qui ne fonctionne pas avec les applis
  • le téléphone glisse facilement des mains
  • l’étui est salissant, sa couleur clair n’arrange rien.

Génial !

Je trouve ça tellement génial que je n’hésite pas à vous le partager.

Il est doué, le mec, vraiment doué !