Michael Keaton as Batman in The Flash

La nouvelle bande-annonce Flash semble évoquer les films Batman de Christopher Nolan

« Tu veux devenir fou ? Allez, soyons fous. C’est l’une des lignes les plus célèbres de Michael Keaton dans l’original Homme chauve-souris film de 1989. Et comme réalisé par Tim Burton, il y a aussi une malice ludique dans sa lecture; enfin, l’acteur est autorisé à aller grand, et le zèle dans son œil trahit un certain degré de folie sous toute cette maussade.

Dans la nouvelle bande-annonce de cet été Le flash, il a maintenant également été retravaillé comme un rappel majeur, Keaton livrant le même dialogue avec toute la solennité des Écritures. Et pour certains, ce n’est peut-être que cela, tout comme les nombreux autres souvenirs du mandat de Keaton en tant que chevalier noir dans la bande-annonce : un placard rempli de combinaisons des deux Homme chauve-souris et Le retour de Batman, ainsi que de nombreuses aventures apparemment inconnues jusqu’alors. Il y a aussi son Bat-ordinateur géant qui avait l’air si avant-gardiste en 1989, plus cette photo de ses parents qui pourrait être censé évoquer Thomas et Martha Wayne que nous avons vus dans le premier film de Burton en 1989 (l’image est en noir et blanc), bien que la ressemblance soit étonnamment faible.

Et pourtant, malgré tous ces hommages aux films de Burton, je suis frappé par ce qui semble être un indice de l’histoire plus large Le flash est révélateur : la Batcave elle-même. Car voici l’iconographie de Batman qui semble n’avoir que peu à voir avec Tim Burton.

bien sûr entrer dans Le flash, les fans de DC les plus informés sauront que le film concerne en réalité deux Bruce Waynes: Keaton et Ben Affleck, ce dernier étant le visage du Caped Crusader dans l’univers étendu de DC jusqu’à présent. Avant les récents changements dans les coulisses de la philosophie d’entreprise chez Warner Bros., il fut même un temps où Le flash semblait être un moyen secret de remplacer Bruce d’Affleck par celui de Keaton dans le DCEU à l’avenir. Ces plans semblent avoir changé maintenant, Keaton ne devant pas reprendre le rôle de Bruce Wayne au-delà Le flash. Affleck est également apparemment fait pour de bon, et les nouveaux chefs de DC Studios, James Gunn et Peter Safran, ont signalé que leur prochain Les braves et les audacieux le film redémarrera essentiellement Batman avec un nouvel acteur.

Cela étant dit, le concept de chronologie et de diverses souches de la fusion du multivers est toujours crucial pour Le flash, et nous soupçonnons que le film tente d’évoquer plus que le Keaton Batman. Parce que si vous regardez vraiment cette Batcave… elle a plus en commun avec celle occupée par Christian Bale dans Christopher Nolan Le Chevalier Noir trilogie que celle de Burton.

Considérez les photos ci-dessous et rappelez-vous que dans les films de Nolan, la Batcave était cachée derrière une cascade au niveau du sol. Et au troisième film, Bruce Wayne avait même construit une plate-forme qui s’élève et disparaît sous la piscine profonde. Il gare même le Bat-avion (ou simplement « le Bat ») sur cette plate-forme. Considérez maintenant la Batcave de Keaton Retour ère. Certes, l’apparence de la Batcave a changé de manière beaucoup plus créative entre les films de Burton, mais dans les deux cas, elle était située sur de vastes falaises et des formations rocheuses, élevées au-dessus d’un gouffre apparemment sans fond. L’entrée dans le film de 1989 s’est également révélée être un faux mur de pierre qui répondait à la télécommande comme un garage en hauteur.

Cela entre évidemment dans les détails ringards, mais il semble que la Batcave dans Le flash est censé évoquer l’ère Nolan autant que Batsuit de Keaton peut rappeler les années Burton. C’est un choix délibéré. C’est peut-être simplement parce que les cinéastes ou le studio souhaitent faire écho à la dernière fois que les films de Batman pourraient rapporter 1 milliard de dollars dans le monde. Pourtant, nous aimerions postuler qu’il pourrait y avoir une raison narrative à cela aussi.

Crédit : Warner Bros Pictures | La Batcave de Christopher Nolan dans The Dark Knight Rises et la Batcave de Tim Burton dans Batman Returns.

Alors que Keaton joue définitivement sa version bien-aimée du personnage d’il y a 30 ans dans Le flash, il n’occupe pas la vision de Burton de ce personnage ou de son monde. Il n’y a pas d’ensembles expressionnistes, ni d’esthétique brutalisme-art déco. Heck, la plupart des scènes que nous avons de Batman de Keaton le font quitter la grotte pendant la journée (!), Un échec absolu pour Burton. En fait, ce monde de Batman ne semble pas du tout basé sur Gotham de Keaton… mais plutôt sur Metropolis de Zack Snyder.

En effet, à l’autre bout du fandom DC, les fans de Snyder semblent être au moins obligatoirement servis par le retour de Michael Shannon en tant que général Zod, ainsi que par une reprise de ses «moteurs mondiaux» apocalyptiques, ces engins spatiaux géants volants qui sont utilisé pour terraformer la Terre en détruisant un maximum de ravages sur nos villes et nos océans. Ce sont les outils que Snyder a utilisés pour faire résonner les ombres du 11 septembre en Homme d’acier (2013). Apparemment, ce sera à nouveau la grande mauvaise menace dans Le flashsuggérant qu’en changeant le passé, Barry Allen (Ezra Miller) s’est forcé à revivre les événements du premier film DCEU de Snyder.

… Sauf que même si cela ressemble à Metropolis de Snyder, et que c’est définitivement son Zod, ce n’est certainement pas le Superman que nous avons connu il y a dix ans. Au lieu de cela, nous avons une toute nouvelle version de Supergirl jouée par Sasha Calle qui sera la dernière fille de Krypton, prête à se dresser contre Zod.

Intentionnellement Le flash semble être moins un film sur le speedster de Miller sautant à travers les délais, y compris les soi-disant « Burtonverse » et « Snyderverse », car c’est un mélange étrange d’entre eux. Peut-être que Nolan aussi. Dans ce cas, cela nous amène à nous demander quels autres camées nous pourrions voir dans Le flashet ce que signifie ce monde hybride.

Je suppose que nous le saurons bien assez tôt puisque Le flash ouvre le 16 juin, mais en attendant, vous pouvez consulter les premières réactions en ligne au film ici.