Enedis est entrain de déployer ses nouveaux compteurs électriques, Linky, de plus en plus controversés.

Mais cette fois, ce n’est plus le compteur lui-même qui est critiqué, mais le comportement de l’entreprise.

En effet, d’après le rapport annuel de la Cour des comptes, publié mercredi 7 février, les coûts liés à ces installations vont être répercutés sur les factures des utilisateurs uniquement en 2021.

Or, c’est à ce moment qu’Enedis devrait réaliser des économies grâce aux dispositifs Linky, notamment grâce à l’automatisation des tâches.

Et selon le calcul de la Cour des comptes, ce stratagème financier de la filiale d’EDF pourrait permettre d’empocher près… d’un demi-milliard d’euros !

“Le taux d’intérêt de cette avance est de 4,6%”, taux particulièrement intéressant pour Enedis, mais beaucoup moins pour les consommateurs ce qui devrait correspondre à “une marge de 2,8% (…), correspondant à un surcoût pour les usagers de 506 millions d’euros (…) sur la période 2014-2031… Les conditions de rémunérations d’Enedis sont généreuses et devraient être revues.”, dixit les magistrats.

“Face à ces avantages considérables consentis à Enedis, les ménages apparaissent comme les grands oubliés du dispositif Linky qu’ils financent. Un comble !, a réagi l’association l’Union fédérale des consommateurs – Que choisir. Pas vraiment de quoi rassurer les consommateurs qui financent le dispositif Linky sans aucune contrepartie…”

Encore une chose sur laquelle nous n’avons aucun pouvoir mais que nous devons subir !

Source : Les Inrocks

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...

3 Comments

  1. En plus de nous faire payer le compteur LINKY, ENEDIS nous fait croire qu’avec ce compteur on participe à la transition énergétique .

    ce qui est faux car pour faire fonctionner leur système ils installent aussi des concentrateurs , font des travaux au niveau des câbles , font aussi croire aux citoyens qu’en posant des panneaux photovoltaïques et un linky ça va faire baisser la facture électrique . au contraire , le linky force les gens à prendre un abonnement plus fort et en plus les factures augmentent. Avec le CPL qui passe partout, dans le logement, les
    appareils dysfonctionnent, grillent et sans oublier les problèmes de santé liées aux ondes.

    ce n’est qu’une histoire de gros sous du monde de l’énergie . les fournisseurs,les producteurs et le distributeur.

  2. Installé depuis plus de six mois chez moi. Mon CPL fonctionne toujours, pas de collisions détectables. Pas de problème non plus avec mon débit ADSL, mais là je n’avais pas de crainte.

    Ce qui n’ennuie le plus c’est de ne pas avoir accès à mes données. Obligé de bidouiller des scripts pour aspirer les pages web pour en avoir une partie minime. Le jour au je pourrais piloter mon chauffage et eau chaude grâce à ma conso je participerais peut-être à la transition énergétique…

  3. Je n’ai aucune certitude et je me pose de nombreuses questions.
    Si ENEDIS était si “clean” aurait-elle besoin de mentir à plusieurs niveaux et pendant des mois pour faire passer son programme en force, minimiser les incidents, la surfacturation, faire croire aux économies pour le client, à la simplicité d’utilisation, nier des évidences …Ou est la justice ?
    En ce qui me concerne, en gardant mon ancien compteur je constate que je peux très bien maîtriser ma consommation, que mes factures sont établies sur ma consommation réelle contrairement à ce qu’affirme ENEDIS. Alors tout va bien pour moi. La transition énergétique a bon dos. Je n’ai pas besoin d’un mouchard risqué. ENEDIS, filiale d’EDF au bord de la faillite n’aurait-elle pas trouvé la solution pour se renflouer grâce à un montage financier juteux ?

Comments are closed.