Pour I’économie française, l’opération Linky s’annonce perdante

Dans une tribune au « Monde », l’inspecteur général des finances honoraire Patrice Cahart pointe les ratés préoccupants dans le déploiement des << compteurs intelligents »> et s’interroge sur son utilité.

La pose de compteurs Linky dans toute la France est censée permettre aux particuliers de maîtriser leur consommation d’électricité.

Un million et demi de ces appareils sont déjà installés.

Un objectif de 35 millions a été fixé pour 2021.

Hélas, cette vaste opération est mal partie. Seulement 0,2% des usagers raccordés ont demandé à connaître leur consommation en temps réel (« courbe de charge »).

Indifférence prévisible, car on voit mal les ménagères programmer leurs fours, leurs machines à laver, leurs appareils frigorifiques en fonction du cours de l’électricité à l’instant T.

Et si jamais certaines voulaient tenter I’expérience, elles se lasseraient bientôt de lire des courbes sur leurs écrans…

La production et la pose d’un compteur sont évaluées de 140 euros à 240 euros, selon les sources.

Ce qui, multiplié par trente-cinq millions de consommateurs, aboutit à une dépense de 5 à 8 milliards.

Je ne peux donc que vous inviter à lire la suite sur le site Générations Ondes qui vous donnera tout un tas d’explications.

Maintenant, je ne dis pas qu’il ne faut pas accepter l’installation, je ne sais pas encore, si, moi-même, je vais l’accepter.

Mais tout porte à croire qu’elle sera de toutes façons imposée.

Belle époque !

 

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste…
Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l’informatique mobile.
Les gadgets restent pour moi, une tentation constante…
Mais je tiens bon……. Ou pas !

Zeb’ pour les Z’intimes…

One Comment

  1. Le pire c’est que l’on ne peut même pas avoir accès à nos données. En tant que Geek bricoleur de domotique ça m’exaspère de donner mes données à Enedis et de ne pas avoir moyen d’y accéder (à part via un site fermé).

Comments are closed.