La CNIL est vent debout contre Microsoft et ses pratiques plus que douteuses.

En effet, dans son Windows 10, le géant américain recueillerait beaucoup plus d’informations que nécessaire à son strict fonctionnement.

Selon la CNIL, Microsoft aurait connaissance de “toutes les applications téléchargées et installées sur le système par un utilisateur ainsi que du temps passé sur chacune d’elles ; ce qui fait quand même beaucoup !

Et, cerise sur le gâteau, un identifiant publicitaire serait activé permettant de tracer la navigation des internautes afin de leur proposer des publicités ciblées, et cela, bien sur, sans aucun consentement de l’utilisateur.

Microsoft a donc 3 mois pour corriger le tir avant de s’exposer à des représailles.

Alors, en un mot comme en cent, je pose la question que tout le monde se pose : que risque Microsoft face à une CNIL enragée 😉 ?

Source : Capital.fr

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...