L’état d’urgence ne peut pas tout justifier !

C’est le 1er décembre 2015 que la direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) a mis au point un texte qui recense toutes les mesures que les policiers et les gendarmes souhaiteraient voir passer.

Et parmi ces mesures, on trouve l’interdiction du wi-fi publique et des connexions WiFi libres et partagées car ils compliquent l’identification des personnes connectées.

L’Etat ne peut pas contrôler tous les réseaux wifi de France, beaucoup trop nombreux, mais il peut mettre en place une peine suffisamment élevée pour dissuader tout contrevenant potentiel !

Autre mesure importante et surtout remarquable : interdire le réseau TOR ou The Onion Router.
Pour les néophytes, le réseau TOR est un réseau basé sur du multi-couche (d’où son nom) permettant d’établir un anonymat sur le internet.

Bonjour l’atteinte aux libertés !

Mais ce n’est pas tout et je vous laisse découvrir ce qu’il y en encore dans les cartons de l’état en suivant la source.

Encore une fois, je ne crois pas que l’état d’urgence puisse tout justifier !

Source : L’Obs

 

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...