Aller, encore un article qui va se terminer par un lynchage, mais rien que d’y penser, j’en salive ris d’avance 🙂

Petit résumé de la situation : des milliers d’utilisateurs se retrouve avec une belle brique (un peu chère, quand même, la brique !) en guise de téléphone après avoir fait réparer leur iPhone dans une boutique non dument estampillé Apple.

Ho les vilain !

Les pièces utilisées pouvant ne pas être “d’origine”, Apple a choisi de purement et simplement bloquer le téléphone avec la fameuse “Erreur 53“.

A ce moment-là, il ne reste plus qu’une solution : aller dans un magasin agréé Apple pour effectuer – à nouveau – la réparation.

Donc, finit les réparations DIY et surtout les réparations moins chères – doux euphémisme – que dans une belle boutique Apple.

Alors, je pose la question : quid de la concurrence ? Quid de la fameuse liberté américaine ?

Et Apple d’arguer en mettant en avant la sécurité : selon la firme de Cupertino, en utilisant des pièces non agréées Apple, il se peut (et j’appuie sur la condition) qu’un réparateur mal intentionné, remplace le capteur d’empreintes digitale pour un autre acceptant n’importe quelle empreinte, permettant alors l’utilisation frauduleuse du moyen de paiement qu’est (aussi) l’iPhone.

Moyen de paiement qui ne fonctionne pas encore dans tous les pays !

Alors même si l’argument est valable, on peut quand même se poser la question de savoir si une autre solution, moins empirique, n’aurait pas été plus judicieuse ?

De plus le manque de communication, pour ne pas dire l’erreur de communication de la part d’Apple est plus que flagrante en mettant devant le fait accompli de nombreux utilisateurs qui n’auraient peut-être pas (surement ?) fait l’erreur de pas aller voir les “grands prêtres Applelisant” (Oui, je sais, ça ne se dit pas, mais ça me fait rire… Bon, d’accord, seulement sourire.)

J’ai quand même l’impression que le remède va être pire que le mal, car Apple va devoir sérieusement ramer pour effacer cette erreur de communication de la mémoire des utilisateurs.

Sans oublier le fait que des actions de groupes pour le préjudice subit, peuvent facilement se mettre en place – assez rapidement – contre Apple, et je gage que ce sera fait ; l’avenir nous le dira…

Ca me fait penser à la célèbre citation de la Divine Comédie de Dante que je verrai bien sur le fronton des boutiques Apple : “Vous qui entrez, abandonnez toute espérance” (C’est de l’humour, hein !)

Aller, lâchez-vous 🙂

Source : Numérama

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...