Depuis que mes enfants sont étudiants, ils doivent se nourrir sur les campus (J’ai essayé d’y couper, mais on m’a dit que ce n’était pas bien de les affamer, ils seraient moins productifs…).

Donc pour nourrir ces 2 bouches béantes et affamées, avant, il fallait utiliser un outil qui avait largement fait ses preuves : MONEO.

Monéo : système simple qui permettait de recharger une carte de paiement sur le campus simplement à l’aide d’un code acheté, sur un site sécurisé ou d’une carte de crédit à partir d’une borne de rechargement prévue à cet effet.

Mais voila, ça c’était AVANT ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Avec l’administration française, on devrait y être habitué, maintenant ?
Et bien NON !

Pour je ne sais quelle raison plus ou moins obscure, les universités utilisent maintenant un système appelé du doux nom de IZLY.

C’est un nouveau système qui permet donc non seulement d’acheter de la nourriture (vous savez, pour nourrir les bouches affamées dont je parlais plus haut) mais aussi d’échanger de l’argent entre étudiant. (Heu, c’est quoi le but ? Serait-ce les prémices de la création d’une économie parallèle cautionnée par l’état ?).

Mais bon, jusque là, pas de quoi fouetter un chat, l’idée (sur le papier) semble bonne ; mais vous connaissez la fable : si votre ramage ressemble à votre plumage, etc, etc, etc…

Donc, revenons à nos moutons.

La rentrée estudiantine arrive à grands pas (c’est quand même après-demain ! Oui, bon c’est vrai, j’ai écrit ce billet il y a quelques jours, vous ne m’en voulez pas trop ?) donc je m’occupe de mettre de l’argent sur les comptes de mes 2 bouches à nourrir (si, si, je vous assure, quand vous avez des enfants, c’est une obligation) et là : patatra ! Je plonge dans les 77ème dimension !

Je me connecte sur le site d’IZLY, il faut créer son compte, logique, mais vous devez utiliser soit un pseudo, soit un numéro de téléphone ! Pas très sérieux tout ça !

Mais là où c’est encore plus “marrant” (vous avez noté les guillemets, hein ?) c’est que vous DEVEZ enregistrer soit votre CB, avec tous ses jolis chiffres, soit votre compte en banque !!!

Pas d’autres choix.

On marche sur la tête !

Donc soit vous acceptez de divulguer des informations, sommes toutes confidentielles, à des personnes qui ne sont pas censées les avoir, soit vous ne pouvez pas nourrir les 2 même bouches dont je parle depuis le début.

Cruel dilemme.

Vraiment cruel dilemme.

(Si, si, je me suis posé la question…)

Vous auriez choisi quoi, vous ? Honnêtement ?

Comme moi : ils mangeront mieux le soir, non ?

Mais comme j’ai peur d’avoir des remords (et de la maréchaussée, j’ai une copine qui y “travaille” et elle m’aurait dit que ce n’était pas bien), je leur ai donc quand même donné un peu d’espèces.

Mais uniquement pour me donner bonne conscience…

Toujours ce problème de bouches à nourrir, les 2 même depuis le début de ce billet.

Je ne sais pas qui a décidé de choisir IZLY (vous aurez compris de l’imposer, bien sur, n’est-ce pas ?) et encore moins quelle est la personne dont l’incompétence n’a d’égale que son immense incurie, sans parler de son impéritie (alors là, je suis content de l’avoir placé, celui-là, je vous laisse en chercher la définition), mais il est absolument hors de question que je donne toutes mes coordonnées bancaires ou mes coordonnées de CB sur un site dont on ne connait pratiquement rien, mais surtout qui n’a pas vraiment de raison d’être.

Avec tout ce qui se passe sur le net, ce serait quand même de la folie, un sacré risque que je ne suis pas prêt à prendre, même si je dois assumer les 2 bouches à nourrir qui sont en fait la véritable cause de ce billet.

Quoiqu’il en soit, les universités (l’état, puis que IZLY appartient au CROUS ?) se substituent donc aux banques pour utiliser de l’argent qui ne leur appartient pas.

Vous mettez de l’argent sur ce compte pour payer quelque chose sur le campus ou pour échanger de l’argent entre étudiants, donc l’argent ne sort jamais réellement de cette pseudo-banque, si ça ce n’est pas créer une pseudo-économie parallèle ???

Bref, vive les espèce !

Je vais donc me calmer, retourner nourrir les bouches béantes qui me servent d’enfants et vous laisse en lire un peu plus en découvrant ce blog – qui mérite d’être lu – que j’ai trouvé en cherchant des avis sur cette aberration qu’est IZLY : http://blog.cleyfaye.net/post/117625143514/le-crous-et-izly-cest-bien-mal-parti

A bientôt…

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...

28 Comments

  1. Pour le rédacteur joliment dénommé Zébulon

    Cette article est truffé d’inexactitudes, de contre-vérités et à une tendance diffamatoire.
    Les Crous s’inscrivent dans une démarche sociale au profit de tout étudiant. Un étudiant paye son repas au Crous deux fois moins cher qu’il ne coûte. Bien entendu, l’étudiant n’a aucune obligation de venir manger au Crous. Il peut autant qu’il le souhaite profiter d’une offre variée de restaurateurs privés autour du campus.
    Lorsque’ une institution s’inscrit dans une action sociale au profit de tout étudiant avec motivation et dans une conjoncture économique très défavorable, ce genre d’article agace un peu, effectivement.
    IZLY a été mis en place (en remplacement de MONEO, solution désuète et en fin de vie) pour simplifier l’accès aux services pour l’étudiant, favoriser la mobilité de l’étudiant et sécuriser le travail des personnels du Crous pour qui la manipulation d’espèces est un risque au quotidien.
    Monéo est mort, plus la peine d’en parler.
    Cependant, Monéo coûtait 3 fois plus cher à la communauté de l’enseignement supérieur que ne le coûte IZLY avec des tas de défaut que les étudiants ont toujours remonté notamment au travers des élus au CA des CROUS. Avec Izly, en cas de perte de la carte étudiante, il n’y a pas perte de son solde pour l’étudiant ce qui était le cas de MONEO.
    Ces économies et ces nouvelles fonctionnalités permettent de continuer à garantir le meilleur service au meilleur prix.
    Les modes de rechargement sont variés (Espèces à un guichet Crous, par carte bancaire, par compte bancaire, par un tiers comme les parents de l’étudiant).
    IZLY est soumis au plus haut niveau de sécurité avec des mesures et contre mesures facilement vérifiables qui protège l’usager de tout risque malgré des contre-vérités publiées sur certains blogs peu sérieux. Les données bancaires sont protégées par des dispositifs au plus niveau de normes de sécurité dans le domaine.
    Etc…
    J’invite le rédacteur à prendre contact avec le Cnous ou son Crous. Nous lui accorderons un entretien en y associant d’autres étudiants pour essayer d’expliquer ce qu’est IZLY. Nous prenons l’engagement que ces remarques de bon aloi formulé au cours de cet entretien seront prises en compte autant que possible. Mais peut-être la critique est facile et les propositions d’amélioration plus difficiles à formuler.

  2. J’ai bien sur valider ce commentaire sans en changer la moindre lettre, y compris les quelques fautes 😉 😉 😉

    Cet article n’a strictement aucune connotation diffamatoire, et se veux, ni plus, ni moins, qu’une critique sarcastique et – je l’espère – quelque peu humoristique d’un système que je trouve totalement limite et que je exècre.
    Je ne vois strictement aucune raison pour que j’accepte de laisser toutes mes coordonnées bancaires à un organisme qui n’a aucune raison de les utiliser et encore moins de les conserver.
    IZLY n’est pas une banque !
    Je ne remets absolument pas en cause le fond, mais la forme qui, je persiste, est plus que limite et ne donne absolument pas confiance.
    Je sais bien et même très bien le travail effectué par les CROUS et ce n’est absolument pas eux qui sont mis en cause dans se pamphlet.
    Je me doute bien qu’il est possible de payer en liquide et heureusement, mais encore une fois, je ne remets pas en cause le fond, mais la forme ; pourquoi diable, imposer la conservation des coordonnées bancaires, alors que l’usage que je souhaite en faire est uniquement d’acheter à manger ?
    C’est ça, que je remets en cause et qui m’a profondément choqué.
    Quoiqu’il en soit, il faut accepter la critique, c’est elle qui permet d’avancer et c’est ce que je fais en validant une publication que je pourrai (et j’emploie le conditionnel fortuitement) trouver assez acerbe, mais que je ne considérerait que comme constructive.
    Peut-être, et je dis bien peut-être, que IZLY pourrait modifier sa copie en n’imposant plus la conservation des coordonnées bancaires et je serai le premier à me remettre en cause.
    Paix aux hommes de bonnes volontés…

  3. Je sais qu’il est de bon ton de taper sur les institutions mais, en l’occurrence, je trouve que votre post, qui se veut malin, n’est pas du tout pertinent. Au contraire de la réponse du CROUS, qui m’a l’air justifiée et crédible. J’aimerais également comprendre comment vous pouvez dire d’abord “soit vous acceptez de divulguer des informations, sommes toutes confidentielles, à des personnes qui ne sont pas censées les avoir, soit vous ne pouvez pas nourrir les 2 même bouches dont je parle depuis le début”, pour ensuite répliquer au commentaire du CROUS “Je me doute bien qu’il est possible de payer en liquide”.
    Franchement, j’aime bien votre blog mais, là, je trouve que vous abusez.
    Bon, ce n’est pas non plus ça qui va m’empêcher de revenir vous lire 😉
    M.
    PS : Ah au fait, je me suis inscrit sur Izly et, pour ce qui me concerne, ça marche bien 😉

  4. Content de voir que nous avons de fidèles lecteurs, mais encore une fois, je ne “tape” pas sur le CROUS, mais sur l’application IZLY ; je continue de penser qu’elle a mal été pensée, justement.
    A minima, il aurait fallut qu’il soit possible de recharger sa carte SANS conservations des données bancaires.
    Évidemment qu’il est possible de payer en liquide, et je m’en doutais fortement (sans en être certain !) lorsque j’ai écrit le billet, mais, là encore, j’ai fait dans l’impertinence humoristique et sarcastique car je ne voulais pas que le billet soit manichéen, donc, vous prenez les mauvais côtés et vous en rajouter 😉 😉 😉
    Mais sincèrement, je ne comprends pas trop cette polémique, je pense qu’il est encore possible, en France, de critiquer un logiciel, car c’est bien de cela qu’il s’agît, en fait, la critique d’un logiciel et surtout pas de l’institution CROUS et encore moins des gens qui la compose.
    Mais, dont acte, mon prochain billet d’humeur sera peut-être contre mon humeur chafouine, ce matin-là 😉 😉 😉

  5. Bon je ne connais pas IZLY mais je rejoins Zébulon sur un point important : le stockage des coordonnées de carte bancaire doit être une option, pas obligatoire.

  6. Merci à Zébulon d’avoir bien voulu valider notre commentaire et de l’avoir lu attentivement jusqu’aux fautes ? (comme cela, on est à égalité d’autant que l’outil de saisie ne facilite pas la relecture)

    Sur l’enregistrement de la carte, elle est nécessairement enregistrée dans des normes garantes de confidentialité et de sécurité pour l’usager. Les données sont dans des coffres numériques de l’opérateur bancaire (en général, votre banques ou le GIE carte bancaire connait votre numéro de carte bancaire) .
    Si le mode enregistrement a été privilégié, c’est pour permettre la mobilité de l’étudiant et lui permettre de recharger avec son téléphone au plus près de la caisse (nos enfants ne sont pas toujours prévoyants ? ). Aucune obligation n’est faite à l’étudiant de laisser sa carte enregistrée, c’est rappelé dans son parcours sur l’espace IZLY.
    Cependant, dans les prochaines jours et au regard de l’incompréhension que peut générer (pour quelques ayants droit) ce parcours de rechargement de la carte bancaire (qui pourtant a été défini avec la participation de groupes étudiant qui voulait privilégier le téléphone comme outil à tout faire), nous allons mettre en œuvre un rechargement sans enregistrement et qui permettra d’utiliser la E-carte.
    Si nous avions pu supprimer le rechargement par carte bancaire, nous l’aurions fait. Le paiement par CB génère des commissions exorbitantes au profit du système bancaire peu compatible avec l’activité sociale des CROUS.
    Les CROUS sont les meilleurs défenseurs des droits de l’étudiant, n’en doutez pas !!! Pour cela, nous avons en œuvre un grand nombre de possibilité de rechargement et nous veillons, accompagnés par les élus étudiants au CA des Crous, à rectifier les trajectoires autant que nécessaire. Nous voulons surtout que l’étudiant quel qu’il soit puisse se nourrir au meilleur prix avec des repas équilibrés.

    Notre offre de rendez vous tient toujours !!

    Bonne continuation.

  7. Les français et le changement…

    Allo ? Nous sommes en 2015 !!!

    Avez-vous pensé à rendre la VHS que vous avez loué dans votre Vidéoclub et à éteindre votre Minitel avant de vous coucher ?…

    On a ici une super solution pour payer notre cantine de CROUS, 100x plus pratique que cette d**** de MONEO qu’il fallait penser à charger sur une borne où il fallait faire la queue…

    Par rapport à vos craintes sur la sécurité, il me semble que IZLY est basé sur une solution de Banque Populaire Caisse d’Epargne…donc je pense que c’est bien sécurisé…je préfère 1000x donner ma CB ou mon RIB à des gens comme eux qu’à des Amazon, Google…voire pire à des starts-up dont on ne connaît rien de leur respect de la confidentialité ni même de leur capacité à être encore en vie dans 5 ans…

  8. Cher Mr. Has Been, libre à vous de laisser traîner vos données bancaires où bon vous semble, mais ça ne change rien au coeur du problème : l’obligation de laisser ses coordonnées bancaires pour pouvoir utiliser ce système est totalement inadmissible et liberticide ; personne ne m’obligera à laisser mes coordonnées bancaires si je ne le souhaite pas.
    Libre à moi, ensuite de décider d’utiliser IZLY… ou pas !

  9. Dès que j’aurai ma carte Izly, je vous donnerai mon avis. Mais, il me semble qu’il est tout à fait possible de ne pas laisser ses coordonnées bancaires sur le site IZLY.

  10. Avec grand plaisir et s’il s’avère que je me suis trompé, je corrigerai bien volontiers et prendrai une carte pour mes enfants.
    D’un autre côté, nous sommes plusieurs à avoir cherché ! 😉

  11. Chère Cnous,

    J’ai également blogué sur le nouveau système Izly: http://omnos.fr/?p=686

    C’est plutôt triste de devoir tomber sur les commentaires d’un blog pour avoir des explications sur le fonctionnement interne de ce système.
    À par des mots clef très publicitaires sur le site web d’Izly il n’y a rien.

    J’ai toujours de très gros doutes sur la sécurité.
    La communication entre Izly est le système bancaire pour les CBs semble un peu étrange.
    Comment ce passe cette communication ?je vois deux possibilités :
    -Izly dit j’ai la CB de cette personne (via le nom et le numéro partiel ?) je veux 30 euro et la banque lui donne ?
    -Izly dit je veux le numéro de CB de cette personne( via le nom et le numéro partiel ?). La banque lui donne la CB et ensuite Izly se fait payer 30 euro ?

    Ça semble être très faillible dans les 2 cas.

  12. Je me suis également arrêté sur « donnez vos coordonnées bancaires ». Non mais WTF !? Bon ben je crois que le crous continuera à gérer du liquide…

  13. Bonjour,
    je suis une étudiante à qui on impose ce système, et on nous l’impose véritablement malgré les contre-arguments un peu hasardeux du CROUS.
    Certes, on peut manger à l’extérieur du campus (ce que je fais, j’exècre à filer le moindre centime à cet organisme qui n’a rien de social contrairement à ce qui est prétendu plus haut) cependant, dans ma fac je suis atterrée de voir que les cartes de photocopieurs ont également été remplacées par Izly !!
    Et il est strictement impossible de recharger son compte en liquide !
    Sur mon compte Izly, il est stipulé que le rechargement en espèce peut être effectué, selon renseignements auprès des services locaux du CROUS tels que les lieux de restauration.
    Lesdits services locaux me répondent qu’ils ne prennent pas de liquide et que je dois recharger ma carte via mon compte en ligne !
    Je refuse d’enregistrer mes données, et je trouve de plus le montant minimum de 30€ pour le paiement par carte bancaire démesuré (je souhaite juste utiliser les photocopieurs !!!)
    Et non, je ne souhaite pas autoriser de prélèvements bancaires à cet organisme (seul moyen pour le montant minimum de 5€) !
    En gros, à cause de cette aberration sans nom qu’est Izly je n’ai plus la possibilité de bénéficier des photocopieurs de mon université et je suis contrainte à aller chez un imprimeur plus coûteux.
    Tout ça n’est pas normal et met des bâtons dans les roues des étudiants qui veulent juste poursuivre des études simplement…

    Et au passage, au lieu de payer des larbins à poster des commentaires pour défendre leur paroisse, le CROUS ferait bien d’accorder un peu plus de conscience professionnelle au traitement des dossiers qui leur parviennent, visiblement il y a quelques problèmes de priorités…

  14. Merci Pacôme et j’ajouterai : CQFD !

Comments are closed.