Voici ce que je viens de recevoir via Twitter et qui, je pense, est très symptomatique de notre époque : on supprime des filières entières, comme on ferme des entreprises, de la même manière qu’on réduit certains programmes, comme l’histoire/géographie, par exemple.

Matière tout de même plus qu’importante dans notre pays à l’histoire si riche.

Mais passons, ceci est un autre débat.

Pour revenir au sujet, en résumé, on voudrait supprimer le BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l’Industrie et les Services) en le fusionnant avec le BTS Systèmes Électroniques, en perte de vitesse ; on se sert de l’un tout en essayant de (espérant ?) raviver l’autre.

Je ne crois pas que ce soit une bonne solution et d’ailleurs les entreprises n’auraient-elles pas leurs mots à dire dans cette histoire ?

Ce sont quand même elles qui recherchent ces profils, non ? Elles qui, au final, embauchent les élèves à la sortie des examens ?

Encore une fois, des décisions sont prises sans en mesurer correctement les répercussions et ce sont nos enfants qui en paieront le prix.

Voici donc ce texte, reçu hier.

Bonjour,
Le BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l'Industrie et les Services)
forme à l'informatique des techniciens qui poursuivent en majorité des études supérieures (licences pro, écoles d'ingénieurs). Les principaux axes sont le développement (UML, C++, C#, Java, Web, Applications Mobiles, ...) et les réseaux (Inscription aux cours CISCO CCNA). En deuxième année, des projets sont réalisés à partir de cahiers des charges fournis par des entreprises partenaires. Ce BTS est menacé de disparaître pour être fusionné avec le BTS Systèmes Électroniques qui est en perte de vitesse et devenir un nouveau BTS Systèmes Numériques avec deux options. Cela signifie beaucoup moins d'heures d'Informatique et plus d'heures de Physique et un nouveau programme très éloigné des nouvelles technologies (presque plus de web par exemple). Cette réforme est rendue possible par l'inorganisation de la filière informatique dans l'éducation nationale. Le BTS IRIS est en effet géré par le secteur électronique. Malgré les deux avis négatifs du Conseil Supérieur de l’Éducation, l'absence totale de consultation des représentants de la branche informatique lors de l'élaboration de cette réforme, nous venons d'obtenir des informations "off" sur la validation de la réforme au plus haut niveau.

Une pétition est accessible sur : http://www.petitions24.net/bts_iris

Pour bien comprendre la réforme, des documents sont disponibles sur : http://oeil-ouvert.org/drupal7/?q=node/33

En espérant votre soutien,
Pascale GUINET,
Professeur d'informatique
Lycée Edouard Branly, Lyon 5ème.

En espérant que cela vous inspirera…

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...

One Comment

Comments are closed.