Voici l’histoire d’un procès contre Apple qui risque de faire une sacrée jurisprudence.

En effet, 2 mois après avoir acheté son iPhone, un nantais de 45 ans constate que l’écran de son téléphone ne s’éclaire plus.

Il décide de faire jouer la garantie de 2 ans, mais non seulement Apple va refuser de prendre la garantie en charge, arguant que les capteurs d’humidité de l’appareil ont fait apparaitre des signes permettant de mettre en cause l’utilisateur, mais en plus, la firme à la pomme va refuser de renvoyer l’appareil pour une contre expertise.

Ayant souscrit à une “garantie express” de 29€, normalement, Apple aurait du remplacer purement et simplement l’appareil par un neuf.

Selon le jugement du 13 septembre, la société Apple Sales International qui, non seulement contestait les faits mais entendait poursuivre le plaignant pour procédure abusive, a été condamnée à payer 228 euros avec intérêts, 1 euro de dommages et intérêts et 800 euros pour les frais de justice.

Et l’avocat du plaignant d’ajouter : “Aux États-Unis, une procédure collective a été engagée pour reprocher à Apple de ne pas prendre en garantie des téléphones au motif du changement de couleur de ses capteurs d’humidité” et “Il y a quelques mois la société américaine a passé une transaction avec ces utilisateurs, acceptant de débourser 53 millions de dollars pour indemniser les milliers d’utilisateurs américains de cette procédure et éviter qu’une décision de justice ne soit rendue.

Otez-moi d’un doute, le gouvernement n’est pas entrain de faire reconnaitre le principe du recours collectif (ou Class Action) en France ?

Y aurait-il quand même une justice faisant (enfin) payer les gros contre les petits ?

Source : Metronews

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...

One Comment

Comments are closed.