C’est suffisamment rare pour que ce soit souligné : le navigateur de Microsoft “s’offre” une légère hausse alors que Chrome et même Firefox sont en reculs.

Selon les chiffres du cabinet d’analyse Net MarketShare, rapportés par nos confrères d’Ars Technica, Internet Explorer (toutes versions confondues) enregistrait au mois d’octobre une part de marché de 54,13% sur l’ensemble des navigateurs classiques. Il s’agirait du plus fort taux depuis septembre 2011. A contrario, Chrome aurait perdu 0,31 point par rapport à l’année dernière avec une part de 18,55% et Firefox serait repassé sous la barre des 20% (19,99%).

Quand on voit ce que la fondation Mozilla fait de son navigateur sous Android, il y a peut-être des conclusions à tirer…
A bon entendeur…
Source : Clubic

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...