Et l’on reparle encore d’abandonner Hadopi pour (enfin !) légaliser les échanges de fichiers entre particuliers.

On reparle (enfin !) de la mise en place d’une licence globale permettant de rémunérer les ayants droits.

C’était mieux aAaAaAavant ! C’est quand même dingue !

Avant on pouvait s’échanger des cassettes audio ou vidéo sans aucun problème et en toute légalité, et maintenant, sous prétexte que la numérisation à rendu les choses beaucoup plus simples et accessibles, on cherche à nous enlever encore une liberté.

En fait, ce sont surtout les grandes majors qui voient leur bénéfices diminuer au profit des réels bénéficiaires : les artistes.

Il ne faut pas oublier que la plupart des artistes sont d’accord avec la mise en place de cette licence globale, tout simplement parce qu’ils gagnent principalement leur vie avec les concerts et non avec la vente des disques sur lesquelles, les majors se servent grassement.

D’ailleurs, pouvez-vous me rappeler, pourquoi sont alors faites les taxes en tout genre sur les supports ? A quoi servent-elles ?

Et les cinémas, me direz-vous ? Là encore, il y a anguille sous roche, car, encore une fois en 2011, la fréquentation des salles à battue tous les records.

Ce sont donc bien les majors qui se plaignent encore et toujours de la même chose : laissez-nous gagner notre vie sur le dos des artistes dont on se fout éperdument !

Bon, c’est vrai, il ne faut pas se leurrer, non plus, c’est encore loin d’être fait et tout ceci ressemble plus à une promesse électorale qu’à autre chose.

Et les promesses sont faites pour ceux qui y croient, non ?

En tout cas, vous trouverez plus de détails en suivant le lien ci-dessous.

Source : Clubic

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste…
Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l’informatique mobile.
Les gadgets restent pour moi, une tentation constante…
Mais je tiens bon……. Ou pas !

Zeb’ pour les Z’intimes…