Non, il ne s’agit pas d’un portage alternatif issu des bureaux virtuels d’XDA ou de DFT, mais plutôt du partenariat signé entre Microsoft et Nokia, comme vous avez pu le lire ce matin dans la news de StephBel (rendons à César…).

Nokia a donc décidé de s’allier au géant du logiciel de Redmond afin de tenter de limiter la baisse lente mais désespérément continue de ses parts de marché.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

On peut tergiverser sur le bien fondé de cette option, par rapport à d’autres opportunités pour Nokia (Android par exemple).

La vraie question est donc : qu’est ce que ce partenariat peut apporter à ces deux acteurs du monde des smartphones ?

Pour Microsoft, la réponse est évidente : Un nouveau constructeur partenaire est directement égal à un nombre de modèle WP7 plus grand dans le parc des smartphones.
De plus, il bénéficie directement de la notoriété de la marque finlandaise, la marque Windows n’étant pas encore bien vue dans l’imaginaire collectif en ce qui concerne les smartphones.
Enfin, par rapport aux Samsung, LG et HTC, Nokia ne devrait pas encore faire d’Androphone dans un futur immédiat, ce qui laisserait l’OS de MS comme seule alternative à Symbian pour ceux qui ne jurent que par Nokia.

Concernant Nokia, l’intérêt est plus difficile à cerner. Outre l’évident retard accumulé en terme d’ergonomie et de “eye-candy” sur Symbian, et le retard de développement (et d’application irrémédiablement) de Maemo/meego, on peut se demander pourquoi Nokia a choisi un OS immature plutôt qu’un Android en pleine ascension.
La raison la plus financièrement évidente serait qu’il y ait un accord financier permettant à Nokia de rapidement jouir de Windows Mobile 7 sur les appareils récemment annoncés. Cet avis n’engage que moi.
Peut être aussi que les rares annonces (aucune en fait à ce jour) de nouveaux produits WP7 chez la concurrence, contrairement à Android où les bestiaux de course sont annoncés chaque jour, pourrait permettre à Nokia de n’accuser aucun retard technologique sur ses concurrents, voire de proposer rapidement un modèle dépassant tout ce qui se fait actuellement.

Est ce que Nokia a bien fait ? La réponse se trouve en fait dans l’implication des deux parties. Si Nokia peut sortir dans les mois (semaines seraient l’idéal) qui viennent un terminal sous WP7, avec des specs qui correspondent enfin à du haut de gamme, et que le lancement (mondial MS, mondial !!!) est réussi, alors le pari pourrait être gagnant.

A l’inverse, si Nokia se contente de sortir un clone du N8, dans la discrétion absolue, alors il se pourrait que ce partenariat ne soit qu’une dernière vaine tentative de la part des deux monstres avant de tirer leur révérence du secteur des smartphones.

Source : Engadget

Posted by j0rdan

Hello, je suis j0rdan. Biographiquement parlant, je ne suis pas au top. Je peux juste dire que j’ai bossé dans le bas niveau de Windows CE, à l’époque même où j’ai eu mes premiers PDAs.
Sous WinMo depuis maintenant 2003 (l’année, pas la version. Encore que si, l’année et la version), je me passionne pour tout ce qui est “connecté” et “mobile”. Dont les smartphones et les netbooks !