Alors que de nombreuses personnes utilisent leur téléphone portable et donc leur forfait 3G comme modem, SFR a décidé de ne plus laisser faire…en l’état !

En effet, normalement, une telle utilisation se paye (au prix fort ?) et donc la société au carré rouge souhaite ardemment récupérer ce qui lui est du, c’est-à-dire le tarif de l’option “Modem Internet 3G+ Ajustable” au (juste) prix de 40€.

Il faut remonter quelques jours en arrière pour savoir qu’un lecteur de Numérama avait rapporté une conversation avec SFR indiquant que cette dernière surveillait toutes les données transitant sur ses lignes afin de pouvoir déterminer précisément la quantité utilisée par les services tels quel les WebMails ; fait qui a été rapidement contredit par SFR.

Mais cela ne prouve en aucune façon que la société n’utilise pas d’autres méthodes pour surveiller ce genre d’agissements.

Ainsi, au lieu de brider les lignes concernées comme semble le faire Orange ou Bouygues Télécom, SFR a décidé de facturer cette “surconsommation” sur les forfaits Illimythics de la manière suivante :

  • De 0Mo à 50Mo : 5€/mois
  • De 51 Mo à 250Mo : 10€/mois
  • De 251 Mo à 500Mo : 20€/mois
  • De 501 Mo à 750Mo : 30€/mois
  • De 751 Mo à 1Go : 40€/mois

Pour les autres forfaits, SFR n’aurait d’autres possibilités que de brider, de bloquer voire même de suspendre le contrat pour violation des engagements.

Il faudra donc légiférer (encore ?) pour limiter de telles pratiques ; c’est ce qu’avait commencer à faire la députée UMP Laure de la Raudière avant de retirer son projet devant la promesse du gouvernement d’ouvrir un dossier à ce sujet.

Le Parti Socialiste a ensuite renchéri avec une proposition de loi qui devrait être examinée le mois prochain : ce texte du député Christian Paul prévoit que les opérateur de télécoms “ne peuvent interdire ou appliquer des conditions tarifaires spécifiques à leurs abonnés qui connectent simultanément ou successivement différents équipements à un même accès à des services de communication au public en ligne“.

Alors que la bataille des opérateurs de téléphonie fait de plus en plus rage, nous sommes en droit de nous poser des questions afin d’éviter d’être, une nouvelle fois, les dindons de la farce.

Source : Numérama

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...