Les pauvres représentants des films et autres salles de cinéma pleuraient et réclamaient à tout va une protection de leur…heu…bénéfices, non ?

ILS ont alors créés Hadopi, la panacée de tous leurs maux.

Maintenant, au vu des bénéfices extraordinaires de l’industrie du cinéma, le Sénat a proposé un amendement permettant de ponctionner 130 millions au bénéfice de l’état sur les 174 millions de profit de cette industrie.

Mais aux dernières nouvelles, l’amendement a été adopté en réduisant la somme à 20 millions d’euros.

Une pacotille, non ?

Source : Numérama

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste…
Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l’informatique mobile.
Les gadgets restent pour moi, une tentation constante…
Mais je tiens bon……. Ou pas !

Zeb’ pour les Z’intimes…