LA nouvelle, relayée par Nicko, est tombée hier soir, vers 22h00 (GMT+1). Palm est rachetée (comme prévu) par HP (pas comme prévu du tout) !

En effet, les repreneurs déclarés étaient HTC, Lenovo, ou encore RIM. Finalement, loin des médias, HP assure le rachat à 23% de plus que le valeur boursière de la firme.

Après la stupeur, place à l’analyse.

Nombreux sont les optimistes. Ceux-ci voient en effet de nombreuses synergies entre les deux acteurs. Palm est le père de Web OS, OS mobile très apprécié, tandis que HP possède une manne financière importante et une maîtrise poussée du hardware. Une des grandes attentes de cette jeune “fusion” serait la tablette Slate d’HP sous Web OS.

Comme on peut le voir sur ce slide HP extrait d’une bonne analyse d’Engadget, voici le résumé des synergies possibles :

Synergies HP-Plam

Palm apporte donc sa maitrise d’un système d’exploitation mobile, la plateforme correspondante, l’intégration d’un savoir faire en expérience utilisateur originale, le tout supporté par des équipes techniques talentueuses et un management fort et expérimenté (Jon Rubinstein, président de Palm, reste en poste).

En face, HP pourrait supporter la marque Palm fraichement acquise grâce à sa force de vente et ses solides reins financiers (acquise par sa position d’actuel leader sur le marchés des PCs). Ils ont donc de quoi investir dans Palm.

En ce qui me concerne, je pense qu’il manque un ‘pion’ à cette entreprise. Sur le papier, ça en jette. Les fonds sont là (HP), le matos est propre (HP), l’OS semble tenir sérieusement la route (Palm), mais il manque une dernière chose… L’image de marque (le marketing).

En effet, Palm, que j’apprécie en tant que geek ayant une mémoire, n’est plus à l’heure actuelle, une marque qui fait vendre. Dans l’inconscient collectif, le Palm est une machine noir et blanc qui s’est inclinée après son âge d’or face à la couleur de MS Pocket PC. Je réitère, m’intéressant à la technologie, Palm évoque bien d’autres choses pour moi. Mais aujourd’hui, l’essentiel de la cible du marché pense qu’Apple a inventé le smartphone et la tablette.

Si l’argent est le nerf de la guerre, la com’ est le nerf de la vente. Je pense que c’est tout l’enjeu de ce rachat. Si HP porte sa tablette sous WebOS et réussi un tour de force marketing (à l’instar du Droid de Motorola), alors le projet a des chances de sortir quelque chose de bien. Dans le cas contraire, j’ai bien peur que Palm reste parmi les boites à très fort potentiel, les marques gage de qualité, mais qui n’émerge pas auprès du grand public. Une sorte de syndrome Amiga

Ceci étant, étant donné que mes pronostics sont en ce moment particulièrement faux, je vous conseille de dire du bien de cette acquisition !

Source : Engadget

Posted by j0rdan

Hello, je suis j0rdan. Biographiquement parlant, je ne suis pas au top. Je peux juste dire que j’ai bossé dans le bas niveau de Windows CE, à l’époque même où j’ai eu mes premiers PDAs.
Sous WinMo depuis maintenant 2003 (l’année, pas la version. Encore que si, l’année et la version), je me passionne pour tout ce qui est “connecté” et “mobile”. Dont les smartphones et les netbooks !

2 Comments

  1. Bien vu Jordan, je n’ai lu ces détails qu’après que tu les ais mis. 😉

  2. C’est navrant … mais je ne peux qu’être d’accord avec ton analyse!!
    En tant qu’ancien palmiste, je suis fortement déçu par les dernières sorties de la marque; peut-être qu’HP va leur redonner un brin d’imagination côté matériel….

    Mais en fait je reste très dubitatif…

    :((

Comments are closed.