Et si Google avait eu les “O” plus gros que le ventre ? En effet, le Nexus One déçoit les utilisateurs en général, et Google en particulier. Alors que Motorola fournit 250 000 Droids en une première semaine, Google peine à un vendre 20 000

La principale raison de ce mauvais début est le prix. Nous en parlions il y a quelques semaines, pour vous dire que les tarifs du Nexus One paraissaient un peu excessif compte tenu de l’habituelle gratuité des services proposés par la firme de Mountain View.

Preuve en est, la récente nouvelle qui ravira ceux qui comptaient prendre un Nexus en renouvellement : Une baisse du tarif de 100$. Baisse rétro-active sous forme de remboursement pour les acquéreurs du Nexus à 380$. Sympa comme initiative !

Malheureusement, les tarifs hors abonnement (530$) et nouvel abonné (180$) ne subissent pas le même sort. Est ce que l’effort sur le prix sera suffisant ?

Probablement non, s’il ne s’accompagne pas d’un effort sur la qualité du SAV, premier grief actuel contre l’android-phone. En effet, alors que la plupart des constructeurs gère le SAV en dialoguant directement avec les opérateurs, seul interlocuteur du client final -ce qui semble logique-, Google doit fournir un vrai service client.

Et c’est là que le problème devient sérieux. Google a tenté une expérience inédite de vente directe au consommateur, même dans le cas d’un abonnement. Ainsi, il doit faire face aux problèmes software (Origine Google), hardware (HTC) et réseau (T-mobile par exemple). Tout ça en proposant un unique moyen de communication : l’email avec réponse sous 48h théorique.

Structure un peu légère, surtoutpour gérer les retards de livraison et les défauts de la 3G, deux autres problèmes du Nexus.

Il sera donc intéressant de voir comment Google va gérer ce problème de SAV et de volume de vente. Changera-t’il son mode de distribution pour se plier -ce qu’Apple même a fait- aux modes d’achats standards d’un téléphone ? Baissera t’il sensiblement les prix de la version hors-opérateur (seule qui justifie un SAV non opérateur) ?

Je ne doute pas une seule seconde que Google, qui a annoncé un Nexus Pro, tentera de gommer ces défauts de jeunesse. Il me tarde juste de voir comment, car dans cette réponse démeure la mesure de la réelle puissance de l’empire du web…

Source : White Hat News & MobileCrunch

Posted by j0rdan

Hello, je suis j0rdan. Biographiquement parlant, je ne suis pas au top. Je peux juste dire que j'ai bossé dans le bas niveau de Windows CE, à l'époque même où j'ai eu mes premiers PDAs. Sous WinMo depuis maintenant 2003 (l'année, pas la version. Encore que si, l'année et la version), je me passionne pour tout ce qui est "connecté" et "mobile". Dont les smartphones et les netbooks !

One Comment

  1. Franchement quand mon HTC Hero sera passé en 2.1 (février apparemment), il n’aura rien à envier au Nexus 😉

Comments are closed.