On va pouvoir “boire (…) et conduire (…)“* ! On connaissait déjà le mi-figue mi-raison, plus communément appelé dual boot. VMWare propose de devenir “dual usage” via la virtualisation sur Mobile. Un WinMo et un Flan (Désolé, mais je ne m’y fait vraiment pas..!) en fonctionnement simultané !

Au delà de l’analogie de mauvais goût, c’est une véritable avancée qui rapproche encore un peu plus le smartphone du PC.

Certes VMWare assure qu’aucun mobile de ce type ne verra le jour avant 2012, compte tenu du travail d’ergonomie nécessaire.

Cependant les tests devraient débuter à l’horizon 2011.

C’est une véritable plus-value pour les utilisateurs de plusieurs smartphones (1 perso et 1 pro par exemple) devant gérer ainsi deux agendas distincts, l’un partagé et l’autre non, ainsi qu’une flotte de types de contacts différents.

Un couple Android/Android ou Winmo/Winmo devrait donc être parfaitement envisageable !

Enfin, pour les amateurs de découvertes et de nouveautés, ce système est une véritable aubaine, notamment avant l’achat d’un appareil avec un OS que vous ne connaissez pas installé “en natif”..!

Source : BusinessMobile

* Boire du winmo et conduire de l’Android

Posted by j0rdan

Hello, je suis j0rdan. Biographiquement parlant, je ne suis pas au top. Je peux juste dire que j’ai bossé dans le bas niveau de Windows CE, à l’époque même où j’ai eu mes premiers PDAs.
Sous WinMo depuis maintenant 2003 (l’année, pas la version. Encore que si, l’année et la version), je me passionne pour tout ce qui est “connecté” et “mobile”. Dont les smartphones et les netbooks !

2 Comments

  1. Je ne suis pas certain que cette chose arrivera à destination d’ici à 2012 ; je n’ai pas vraiment l’impression que Microsoft et Google soit capable de travailler ensemble.

  2. Justement, c’est tout l’intérêt de VMWare et de la virtualisation. Pas la peine que les deux travaillent de concert. il suffit que VMWare arrive à en virtualiser un à partir de l’autre.
    Et là le côté Open Source d’Android pourrait être d’un intérêt tout particulier.

    A l’instar des PC qui permettent de lancer un Windows Seven à partir d’un Ubuntu (par exemple), ou pourrait lancer Android à partir de Winmo, et switcher de l’un à l’autre.

    Quand on voit la montée en perf des smartphones, il n’est pas déraisonnable d’imaginer un ARM 1GHz doté d’un “giga” de ram capable d’exécuter un Android virtuel sur un Winmo natif.

Comments are closed.