C’est l’histoire d’une société qui se met à commercialiser un produit qui risque de tuer sa propre  poule aux oeufs d’or !! :mrgreen: Ca arrive, et même aux plus grands comme Intel !

Lorsqu’Intel a sorti le CPU ATOM, l’objectif était de créer un nouveau type de PC moins puissant que d’habitude et beaucoup moins cher. AMD avait commencé avec le Geode, mais les performances étaient trop basses. Asus a réussi à transformer l’essai avec son EeePC 7 pouces. Gros risque pour Intel qui s’était créé des revenus récurrents en s’appuyant sur la croyance qu’un PC devait doubler en performances tous les 2-3 ans rendant ainsi 100% du parc obsolète au bout de 3 ans. La logique ATOM est très différente, puisqu’il s’agit de revenir dans le passé avec un processeur au moins 7 fois moins puissant qu’un processeur classique et de cibler un CPU à 30$. Mais du coup, Intel a du réagir car sinon les consommateurs ne comprendraient plus pourquoi il faut acheter un PC surpuissant tous les 3 ans :shock:.

Intel a donc créé le concept du netbook et a forcé les constructeurs à bien faire la différence entre un netbook et un notebook : un écran inférieur à 10.2 pouces, pas plus de 1GB de RAM et un HDD inférieur à 150Go. Spécifications complètement arbitraire de Intel :roll:. Actuellement, Samsung et Lenovo ont cru qu’ils pourraient faire comme ils avaient envie en produisant un netbook avec un écran plus grand que 11 pouces. Et bien Intel a décidé de les punir et de les faire payer le prix fort (autour de 60$ au lieu de 30$) :evil:. Si ce n’est pas un bel abus de position dominante, ça !

Posted by Frederic Starks

One Comment

  1. Il ne faut pas oublier non plus les réstrictions HDD et RAM par Microsoft, s’il ya 2 go de ram et un DD De plus de 160 go il faut forcément mettre vista, xp n’aurait pas été accordé.

    Alors intel + Microsoft …

Comments are closed.