Malgré le risque de grippe A, le Computex a été cette année un bon cru. Certes on a pu voir comme à l’accoutumée :
– une bonne vingtaine de constructeurs chinois qui tentent de se faire une place dans le marché taïwanais du netbook (par ex: Malata, JCT, Gigatron et J&W),
– Intel omniprésent qui guide et dirige le marché PC en indiquant ce que doivent acheter les ODMs de Taïwan (ECS, MITAC, Compal, Quanta)
– une famille de constructeurs taïwanais qui suivent comme un seul homme le guide Intel (Intel : « Vous me prendrez bien un peu de ULV ? », ODM : « Pourquoi ? C’est cher ! », Intel : « Bah ! C’est ce que voudront vos clients bien sûr! »)

Mais l’intérêt était ailleurs. Intel attaque frontalement Microsoft en s’associant avec Google ! Le terrain de jeu sera l’OS avec 2 parfums : Moblin et Android. Les armes seront : les netbooks, les MIDs et les smartphones. L’approche est en 3 temps :

1- Intel rachète Wind River et prend alors un siège à l’organisation qui définit Android (Open Handset Alliance).

2- Intel ouvre les MIDs à Android Market afin de faire bénéficier sa plate-forme MID (reposant sur une plate-forme associant la puce Intel Moorestown et une version spéciale de Moblin OS) des bienfaits d’Android (source : A. Chandrasekher, senior VP chez Intel.

3- Enfin Intel fournit son OS optimisé pour les netbooks (Moblin) à la fondation Linux (LiMo) afin que la communauté Linux (dont les acteurs les plus actifs sont les constructeurs mentionnés précédemment puissent bénéficier des améliorations apportées par Intel)

Intel a peut-être besoin d’Android pour contrer Microsoft mais Android ne semble pas avoir besoin d’Intel. Si vous regardez de plus près, on voit qu’ECS (un des pionniers du netbook) a déjà préparé le terrain avec son netbook T800 incluant une plate-forme ARM OMAP3 3440 et un écran 8.1”.

Sachant que Windows 7 et Windows XP ne fonctionnent pas sous ARM et coûte le prix d’une plate-forme ARM complète (un bras quoi !) , le futur de Microsoft dans les netbooks et les MIDs va être difficile :
– Dès la rentrée, Microsoft devra faire face aux nouveaux netbooks (ARM ou pas d’ailleurs) qui auront la mauvaise idée de fleureter avec les 200 Euros (n’incluant pas Windows à ce prix là).
– Ensuite après noël, les premiers netbooks et smartphones Android seront dans votre grande surface favorite comme l’annoncent BenQ et d’autres constructeurs du Computex.

Va y avoir du sport !

Posted by Frederic Starks

4 Comments

  1. Bienvenue !

    Chouette article, on verra ce qui va advenir de Microsoft, ce qui est sur c’est qu’après avoir tester Android et Windows Mobile … et bien je n’arrive toujours pas à me faire à Android … à voir par la suite et les autres utilisateurs.

  2. C vrai que Android deviendra un grand OS parce qu’il est OpenSource. Mais ne pensons pas que un jour Android pourra remplacer Windows et surtout pas Seven (7).

    Google à toujour de très bonne innitiative mais ça ne s’envol pas. prenons l’exemple de Chrome que tous le monde voyez comme venir sortir IE8 du terrain, mais bien bizar apres juste une semaine de lancement, IE8 avait déjà depacé la part de marcher de Chrome.

    Je pense que ça sera la même chose avec les OS.

    Qu’il esper bien une place apres Linux…

    🙂

  3. @ Master Net:
    Bonjour Master Net,
    Juste une petite remarque sur la forme…
    Tu auras peut-être noté que nous faisons tous des efforts pour respecter l’orthographe…
    Alors, s’il te plait, fais un petit effort également …
    😉

    Yvonnickb

  4. Juste une remarque : la Linux Foundation n’a rien à voir avec LiMo, comme le laisse penser l’article…

Comments are closed.