Hadopi explorer est en réalité un simple site web, mais qui a une apparence de navigateur. Certaines de ses fonctions, considérées comme des tentatives de “contrefaçon” ne sont cependant pas utilisables : enregistrer sous ou imprimer notamment.

Lors d’une session de surf habituelle, tous les sites que vous visitez sont transmis à une base de donnée gourvernementale, qui renvoie alors un statut pour le site :

  • Non identifié : le site n’est pas connu du gouvernement;
  • Site favorable : le site soutient l’Hadopi et tous les lois liberticides qui lui sont liées;
  • Site suspicieux : certains éléments ne sont pas acceptables, mais ce n’est pas dramatique
  • En dernier recours, il peut y avoir un blocage du site.

Vous l’aurez compris, ce navigateur est clairement une critique du projet Hadopi et de ses dérives. Si vous souhaitez cependant tester les fonctionnalités histoire de vous poiler un bon coup, télécharger donc l’extension firefox !

Quelques exemples pour la route ?
PCINpact.com : « Opposant à l’Hadopi ! Ne pas tenir compte de leur avis ! »
Ecrans.fr : « Site d’information partiellement contrôlé par le gouvernement… Attention aux dérives ! »
Numérama : « Attention : ce site est administré par des dissidents politiques… »
Free : Trop de sites personnels dangereux + système de partage de fichiers piratés –> Intégralité du domaine bloqué !
Bouygues Telecom : « Un grand ami de la présidence ! Aucune dissidence possible ! »

A voir aussi : la quadrature du net, la sacem, orange, le siteduzéro, developpez.com, ump.fr, …

Posted by lynxy