Voila une nouvelles qui est si “bonne” que je ne pouvais pas la passer sous silence : Alain Bazet, Président de l’UFC-Que Choisir, prédit “un bourbier juridique” si le projet de loi Création et Internet est adopté “avec des tribunaux débordés par les recours.

Effectivement, une fois encore, l’association sera en première ligne pour s’opposer à cette loi qui, encore une fois, réduira un peu plus les libertés individuelles.

Il est de plus en plus clair que cette loi ne vise absolument pas à aider les artistes, mais les majors.

Malheureusement, j’ai bien peur que la discussion autour de cette loi ne soit que de la poudre aux yeux et qu’elle sera adoptée d’une manière…ou d’une autre.

En suivant le lien ci-dessous vous pourrez visualiser l’interview de A. Bazet.

Source : Vnunet TV

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste…
Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l’informatique mobile.
Les gadgets restent pour moi, une tentation constante…
Mais je tiens bon……. Ou pas !

Zeb’ pour les Z’intimes…

3 Comments

  1. Il est clair que brider les mœurs des gens est un procédé très discutable. Le propre d’Internet est le téléchargement dans tous les sens du terme. Télécharger est devenu un acte non seulement courant de la vie quotidienne, mais en plus il est un acte
    naturel, voir plutôt instinctif. Il est évident que ce type de mesure répressive jamais ne fasse son chemin dans un pays libertaire comme le nôtre. Mais on ne sait jamais, puisque les Français ont vôté pour leur petit prince. Même Cerone
    avoue que la musique est vouée à être gratuite, ce sont les modes de rémunération qui ne sont plus à la page. Les Majors sont en ce sens devenus
    des ringards, et forcément voués à disparaître.

  2. Je viens de consulter l’analyse de l’UFC (dispo ici : http://www.ca-va-couper.fr) et on a vraiment le sentiment que l’on se moque de nous!

  3. 1959 : avec le développement des cassettes audio enregistrables, c’est la fin de la musique (source: Industrie musicale

    1979 : Avec le développement des cassettes vidéo enregistrables, c’est la fin du cinéma (source : Industrie cinématographique)

    2009 : Avecl le développement de l’échange de fichiers, c’est la fin de la musique et du cinéma (source : Industrie musicale & Industrie cinématographique).

    Entre 1959 et 2009 les ventes de musique ont été multipliées par plus de 5. entre 1979 et 2009 le nombre de place de cinéma ou de films vendus a été multiplié par plus de 3 ( Source : Maximum download magazine)

    Les majors devraient faire pression pour que les abonnement de connection soit augmentées de 5 euros comme dit lors d’un débat à l’assemblée, comme cela ils n’auront plus à faire grand chose pour gagner de l’argent.
    Déjà qu’ils le font avec des chanteurs qui demandent un investissement aux internautes pour les produire et qu’ils ne feront que la distribution voir Grégoire et MyMajorCompany : 347 internautes producteurs – moyenne d’investissement 200 euros – ventes 250.000 CD – Chaque internaute devrait recevoir 1.000 euros – Grégoire 250.000 euros et la Warner Music Group 1.4 million d’euros … coolll non!!! 😈

Comments are closed.