Tous les anti-virus ont, au moins une fois, été confrontés aux “faux positifs“, ces fameux fichiers qui sont détectés comme étant “virussé” alors qu’il n’en est rien.

Le plus souvent, cela ne prête pas à confusion et l’erreur est vite réparée.

Toutefois, lorsque cela touche un fichier système, les répercutions peuvent être importante et c’est ce qui vient d’arriver à de très nombreux utilisateurs de l’anti-virus AVG.

En effet, à la suite d’une mise à jour de sa base de données virale, ce dernier a considéré le fichier USER32.DLL comme malfaisant, car comportant un Cheval de Troie, et a donc proposé aux utilisateurs de le mettre en quarantaine, ce qui a provoqué un redémarrage impossible de Windows XP.

Il va de soit que cette erreur a été très vite corrigée et seuls les PC qui étaient allumés au moment de la mise à jour ont eut à faire face à ce problème.

A noter aussi, que n’ont été touchées que les versions française, espagnoles, italienne, hollandaise et portugaise.

Source : A lire en détail sur 01Net

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste…
Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l’informatique mobile.
Les gadgets restent pour moi, une tentation constante…
Mais je tiens bon……. Ou pas !

Zeb’ pour les Z’intimes…