Non, vous ne rêvez pas. C’est bel et bien la performance de deux ingénieurs d’Intel !

Bien sûr, cela nécessite quelques bidouillages techniques, mais les faits sont là : au prix de quelques sécurités/éléments se lançant tous seuls au démarrage à désactiver, Fedora démarre en moins de 5 secondes. Quand on sait que vista promettait la même chose mais uniquement via la technique de mise en veille prolongée (donc, pas à “froid”), l’exploit peut être salué.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que cette possibilité ne reste pas trop longtemps dans les laboratoires de R&D (Research and development).

J’en profite pour glisser l’image du JdG, que je trouve absolument magnifique :

Posted by lynxy

2 Comments

  1. Heu…moi aussi je boot vite là…
    (Désolé ;))

  2. Ptit cochon :p

Comments are closed.