01Net

A l’heure où les radars en tout genre pullulent, à l’heure où il y a de plus en plus de caméras, la CNIL devrait (enfin) mettre le nez dans les plus gros fichiers informatiques de la police.
En effet, la Commission Informatique et Libertés a décidé de vérifier toutes les données conservées par la police puis celles des renseignements généraux et des empruntes génétiques.
C’est grâce à ce genre de “vérifications” que la CNIL avait évité que les données concernant les témoins soient aussi archivées.
Suivez la source pour plus de détails.

Source : 01Net

Posted by Zébulon

Geek je suis devenu, Geek je reste... Passionné de nouvelles technologies et plus particulièrement de l'informatique mobile. Les gadgets restent pour moi, une tentation constante... Mais je tiens bon....... Ou pas ! Zeb' pour les Z'intimes...