Sep 292015
 

Brrrrrrr, que vais-je encore faire : taper sur Apple ! Mais je suis un fou, donc je persiste 😉

Voici donc une nouvelle qui ne va surement pas faire plaisir aux Apple-fans.

En effet, un malware, appelé XCodeGhost, a été découvert sur l’Apple Store et aurait déjà infecté plus d’une centaine d’applications.

Ce malware est un Cheval de Troie que se propage grâce (à cause ?) du code XCode non officiel.

Apple, se bat donc bec et ongle pour éradiquer le méchant et retrouver sa superbe et surtout sa stabilité.

Une liste des applications infectées a été publiée :

  • WeChat
  • DiDi Taxi
  • 58 Classified – Job, Used Cars, Rent
  • Gaode Map – Driving and Public Transportation
  • Railroad 12306
  • Flush
  • China Unicom Customer Service (Official Version)*
  • CarrotFantasy 2: Daily Battle*
  • Miraculous Warmth
  • Call Me MT 2 – Multi-server version
  • Angry Bird 2 – Yifeng Li’s Favorite*
  • Baidu Music – A Music Player that has Downloads, Ringtones, Music Videos, Radio, and Karaoke
  • DuoDuo Ringtone
  • NetEase Music – An Essential for Radio and Song Download
  • Foreign Harbor – The Hottest Platform for Oversea Shopping*
  • Battle of Freedom (The MOBA mobile game)
  • One Piece – Embark (Officially Authorized)*
  • Let’s Cook – Receipes [sic]
  • Heroes of Order & Chaos – Multiplayer Online Game*
  • Dark Dawn – Under the Icing City (the first mobile game sponsored by Fan BingBing)*
  • I Like Being With You*
  • Himalaya FM (Audio Book Community)
  • CarrotFantasy*
  • Flush HD
  • Encounter – Local Chatting Tool

Source : Hitek.fr

Fév 032015
 

Même si tout le monde s’en doutait plus ou moins et plutôt plus que moins, les commentaires de tous les magasins virtuels sont de plus en plus souvent remis en cause… Et pour cause !

Voici donc une photo qui je pense devrait faire plusieurs fois le tour du net : une jeune femme gère plusieurs dizaines d’iPhone pour saisir des commentaires sur l’App Store.

On estime que chaque téléchargement assorti d’un commentaire se paierait environ 1€ ; je vous laisse imaginer la rentabilité…

C’est ce qu’on appelle du travail à la chaine, non ?

La question qui vient alors tout naturellement après cette lecture est de savoir si le Playstore ou le Windows Store sont aussi concernés ?

Source : Mac4Ever

Avr 072014
 

C’est désormais acté : Google a l’intention de reprendre les choses en mains et décide de procéder à un grand nettoyage du Play Store.

Toutes les applications à caractère érotique et / ou pornographique ainsi que toutes les publicités de même tendance seront donc interdites et les applications ne respectant pas les nouvelles règles seront purement et simplement bannies du Play Store.

Il en va de même pour toutes les publicités jugées trop intrusives qui seront, elles aussi, interdites et Google demandera aux développeurs de signer une charte de bonne conduite concernant ces publicités.

Google se rapproche donc de ce que fait Apple avec son App Store.

Source : Zebulon.fr

Mar 232011
 

Il est de notoriété publique que Apple rejète régulièrement des applications que la firme juge contraire aux bonnes mœurs.

Mais les bonnes mœurs de qui ?

La firme de Cupertino vient d’autoriser une application qui se vanterait de pouvoir “guérir” les homosexuels !!!

Voici des propos qui pourraient largement être tenus par l’extrême droite !

Cette “fameuse” application aurait été créé par Exodus International, une organisation “d’anciens gays” qui propose de “se libérer de l’homosexualité par le pouvoir de Jésus Christ“. Elle utiliserait des “tactiques d’intimidation, de la désinformation, des stéréotypes et des distorsions des vies des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres pour recruter des clients” selon Truth Wins Out qui a d’ailleurs lancé une pétition afin que cette application soit rapidement retirée expliquant que le discours des cette organisation est “haineux et fanatique“.

Apple s’est mis dans cette situation à trop vouloir tout contrôler et a donc créé elle-même la bâton pour se faire battre.

Mise à jour du 24/03/2011 : Apple vient tout juste de retirer (en catimini) l’application homophobe Gay Cure de l’AppStore.

Source : Numérama

Nov 292010
 

La politique de l’App Store d’Apple est connue pour être assez restrictive. Le combat de certaines applications, telles qu’Opera et VLC, fait encore écho dans les souvenirs. Apple indiquait qu’elles ne respectaient pas la charte, à savoir qu’il était interdit de créer une application faisant doublon avec une fonctionnalité déjà existante. Alors que certains pensaient, avec une certaines joie, qu’Apple allait enfin davantage s’ouvrir, un nouveau cas vient prouver que la route est encore longue.

La firme de Cupertino vient en effet de créer à nouveau l’évènement en refusant une application sur la seule base qu’elle a pour thème… Android. Si l’installation sur la machine d’un autre système est logiquement refusée sur les iMachines, l’application en question n’est qu’un simple journal électronique danois ayant pour sujet principal Android. C’est donc le sujet qui été rejeté, non l’aspect technique.

Au dire des développeurs de l’application, la société Mediaprovider, un employé de chez Apple les a directement appelés pour leur indiquer :

« You know… your magazine… it’s just about Android…. we can’t have that in our App Store. »

Traduction :

« Vous savez … votre magazine … Il parle d’Android … nous ne pouvons pas avoir ça dans notre App Store »

Brian Dixen, créateur du magazine, se demande où pourra aller Apple à présent. Il ne compte pas vendre téléphones avec Android à tous les utilisateurs Apple, mais il est clairement visible que la firme ne censure pas des applications pour des causes technologiques ou de moralité uniquement, mais aussi pour leur contenu. La liberté d’expression en prend évidemment un coup.

Prochainement, News Corp. devrait lancer un journal électronique conçu exclusivement pour l’iPad. Verra-t-on des conflits d’intérêt lorsqu’un journaliste voudra parler du prochain téléphone Android ou même faire une comparaison avec un téléphone non Apple ?

Si le principe de refuser une application en doublon est un parti pris déjà radical, celui de censurer un contenant à cause de son contenu est plus dangereux.

Source : PC Impact